Lifestyle

La surconsommation & moi

Ahlala .. Il fut un temps où pas mal d’entre vous me suivez avec un contenu exclusivement make-up/soins. Et comme toute bonne fan de maquillage (un peu frustrée par le manque de référence sur mon Île) j’achetais pas mal. Enormément même. Il y a des choses que j’ai acheté juste parce que j’étais contente de trouver quelque chose. Je vous avoue quelque chose: quand Je suis arrivée à Lyon, enfin plutôt quand Je préparais mon départ, je pensais (comme pas mal de mes proches d’ailleurs) que Je deviendrai folle à la vue de tout ces magasins, ces marques, ces produits … à ma grande surprise pas du tout. Je suis arrivée à Lyon avec 13kg de maquillage/soins. Oui.

Il y a quelques semaines, après la nouvelle année, j’ai décidé de m’y attaquer. J’avais déjà eu cet élan pour mes produits, j’avais trié et garder le minimum tout en m’imposant d’en finir la plupart pour ne pas gaspiller. Je me suis mise à trier, à me poser des questions sur mon rapport avec chaque produit. Je n’ai eu qu’à appliquer cette technique avec ma jolie collection, mes bébés 🤗 J’ai fais le tri, j’ai jeté des fond de teints qui dataient de biiiien longtemps (du temps où j’avais un bronzage all year long rip) les anticernes ça va j’en utilise pas mal en vrai j’avais de stocks, et puis les poudres palettes blush bronzer base mascara eye-liner rouge à lèvres j’ai tout trier donner jeter quand il le fallait 🌪️

Ce que ça m’as apporté? Ca met de l’ordre dans les idées,ça donne une idée de ce que j’ai ou pas d’ailleurs. Sachant qu’au quotidien j’utilise 3 choses: un anti-cernes, une poudre et une rouge à lèvres (une fois sur quatre par contre). J’étais obsédée par le fait de m’acheter une poudre et un mascara: j’en avais déjà une tonne. Et ça me fais voir ce que j’ai réellement, certains produits avaient disparus dans mes différents rangements ou avec les autres achats qui s’étaient accumulés. Le seul truc que je n’ai pas trié je l’avoue: mes enlumineurs. Bah quoi … 🙄 J’ai gardé quelques palettes que je donnerai à des membres de ma famille à la Réunion quand je rentrerai en vacances.

Cette sensation de voir ce qui se passe, de voir ce qu’on a et à quel stade on en est pour chaque produit et surtout d’avoir des produits qu’on est sûr d’utiliser: c’est quelque chose de satisfaisant.

Il y a quelques années c’était si important pour moi de collectionner, de voir ma collection s’agrandir et aujourd’hui ce n’est plus ma priorité. J’ai eu besoin de me recentrer maintenant que je connais mes goûts c’était beaucoup plus simple.

Et vous, vous en êtes où ?

Chloé.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *